What makes us beautiful: Introduction

Bonjour les filles! Aujourd’hui, j’ai envie de vous retrouver pour un sujet un peu plus sérieux que d’habitude, mais rassurez-vous, pas de mauvaises ondes à l’horizon au contraire! Il y a un peu plus d’une semaine, Julia Roberts a posté sur Instagram une photo (et sa description) qui m’ont énormément inspirées. Peut-être trouverez vous cela important de savoir que Julia Roberts fait partie de ces femmes pour lesquelles j’éprouve une grande admiration et que mon jugement pourrait donc ne pas être objectif mais vous serez sûrement toutes d’accord avec moi et avec elle lorsque vous saurez de quoi il s’agit. Je vous propose de jeter un œil au post dont je parle pour celle qui ne suivent pas la belle actrice ou bien qui n’ont tout simplement pas Instagram:

jrinsta

Je ne doute pas que vous soyez toutes bilingues, mais sait-on jamais ahah, l’anglais est une de mes nombreuses passions, voici donc une petite traduction de ce que Julia nous dit ici:

« La PERFECTION est une épidémie nationale (je dirais même internationale personnellement). Nous avons pris l’habitude de recouvrir notre visage avec des tonnes de maquillage. Nous avons recours au botox, et il arrive même que nous nous affamions pour atteindre la « forme idéale ». Nous essayons de remédier à quelque chose mais on ne peut pas arranger quelque chose qui ne se voit pas. C’est notre âme qui a besoin de chirurgie. Il est temps de s’affirmer. Comment peut-on attendre des autres qu’ils nous aiment si nous ne nous aimons pas nous-même? Vous devez être heureuse d’être qui vous êtes. Peu importe votre allure extérieure, ce qui compte est à l’intérieur (Cendrillon aussi a dit ça dans une chanson: clic ! ). Aujourd’hui, je veux poster une photo sans maquillage. Je sais que ma peau porte quelques rides mais, aujourd’hui, je voudrais que vous regardiez plus loin. Je veux que vous soyez en phase avec la personne que vous êtes, la manière dont vous êtes faites et que vous vous aimiez telles que vous êtes. »

Ce post m’ a beaucoup donné à réfléchir cette semaine, non seulement à l’importance que j’attache au maquillage et à la manière dont je me vois mais aussi à une nouvelle catégorie d’articles à l’idée desquelles je suis très enthousiaste. Voici donc les conclusions que j’ai tirées de cette semaine de réflexion, le sujet de cette future série d’articles et leur portée! Bonne lecture à toutes, j’espère ne pas vous perdre en route, c’est important de lire jusqu’à la fin pour comprendre ce que je voulais dire ahah!

Au cours de la semaine dernière, ma peau m’a donné beaucoup de fil à retordre et de soucis. J’ai subi une poussée d’acné assez violente et ça ne pas vraiment donné confiance en moi de savoir j’avais l’air d’une tomate radioactive malgré le fond teint, le correcteur, la poudre et tout le maquillage que j’ai pu utiliser pour essayer de « remédier » à tout ça… Maintenant que ça va mieux et avec un peu de recul, je me demande « pourquoi était-ce si important pour moi que personne ne puisse remarquer que j’étais moins « belle » que d’habitude. Eh bien, voici, d’après moi, les principaux vecteurs de nos complexes et insécurités.

 

Premièrement, on l’entend souvent, la société de consommation crée et notre génération adule des modèles de perfection souvent irréalistes. Teint HD, faux cils a gogo, cheveux wavy qui ont pris plusieurs heures a coiffer, dans le monde de la publicité tout est bon pour nous faire croire qu’en achetant tel ou tel produit, on pourra atteindre un niveau de beauté similaire a celui des models. Si encore les seuls artifices utilisés n’était que de l’ordre du maquillage l’écart entre la réalité et la publicité ne serait pas aussi grand, cependant nous savons tous que Photoshop est le premier coupable de la vision stéréotypée de la beauté ancrée de nos jours dans l’esprit du plus grand nombre. On en est arrivé a un point où la campagne de Lancôme ayant Julia Roberts pour égérie a été censurée pour publicité mensongère… Julia Roberts est pourtant d’une beauté naturelle déconcertante, pour elle pas besoin de retouches franchement!

 julia roberts retouche

Ne la préférez-vous pas aussi en rouquine sauvage et touchante? 

jr natural beauty

Je me dis donc que si les médias ne transformaient pas la réalité à ce point nous aurions probablement une autre idée de la perfection.

Malgré l’influence des médias sur notre image de la beauté, le malaise vient bien plus encore du regard des autres et de notre envie de plaire. Vous avez sûrement déjà toutes entendu parler des haters ou même eu affaire à eux. Ce sont des gens malheureux bien cachés derrière leurs écrans à l’autre bout du monde et qui n’ont aucun scrupule à faire du mal en postant des immondices de méchanceté sur le net. Ces gens trouvent toujours une faille aussi petite soit elle pour rabaisser leur bouc émissaire, sans raison valable la plupart du temps puisque ces critiques sont tout sauf constructives et adressées à des gens qui ne sont pas différents d’eux. J’ai répertoriés quelques messages de haters adressés à des stars, des femmes magnifiques et intelligentes pour vous montrer à quel point leurs propos sont infondés. Ces messages proviennent la plupart du temps de Twitter qui d’après moi est l’endroit parfait pour être détester et apprendre à se détester. Bref, tout ça a tendance à me remonter un peu…

Ici, une jeune fille demande à Rihanna pourquoi elle a laissé ses cheveux si crépus sur la couverture de son single…. évidemment Riri lui a répondu…

1308250758-screen_shot_2011-06-16_at_11.55.27_amScreenshot_2015-09-13-09-25-18

Cette année, en rentrant de vacances, Iggy Azalea a découvert qu’un magazine avait pris des photos d’elle en maillot de bain et avait fait des commentaire désobligeants sur le fait qu’elle ait de la cellulite. Sa réponse: « Apparemment, personne ne savait que les femmes pouvaient avoir de la cellulite. LOL. »

iggy

Un/une autre tweetos a lancé à l’épatante Cara Delevingne « Désolée de t’en informer mais tu ressemble à mec:/ » Même si Cara prend cette remarque avec humour et distanciation et que je comprend qu’elle ne fasse pas l’unanimité, on ne peut pas nier le fait qu’elle soit le mannequin et top model le plus demandé et qu’elle a un talent époustouflant. Ce n’est certainement pas pour rien…et lui faire remarquer qu’elle a un physique androgyne sur certaines photos d’une façon aussi blessante est très petit, selon moi.

Screen-Shot-2012-08-16-at-2.36.31-PMcara

Cette fois un message qui touche au poids d’une personne, une des chanteuses de Fifth Harmony, groupe né lors de la deuxième saison du X Factor US. Ce message a aussi des sous-entendus racistes,  c’est incroyable que ce genre de choses existent encore… « Les Fifth Harmony sont mexicaines et une noire obèse. Je parie qu’elle pèsent toutes plus de 100 kilos! Tout comme leurs lesbiennes de fans. » Franchement, toute cette haine est dégoûtante… Non seulement, elles ne sont pas grosses du tout et leur poids, leurs origines, leur orientation sexuelle n’ont rien à voir avec leur talent ou leur valeur!suicide-threatens5h

Bien que la discrimination sur internet soit une importante source d’insécurité pour toutes les femmes puisqu’en plus de se comparer à des icônes, on doit se comparer à l’image que les autres nous attribuent parfois à tort, on est également exposées au jugement des autres en permanence dans la vrai vie à l’école, au travail, quand on fait les courses etc…

Finalement, c’est surtout le regard qu’on porte sur nous-même qui compte en matière de confiance en soi. Il ne tient qu’à nous de nous trouver belle, d’avoir conscience que chacune est différente et que chacune a ses propres complexes. Comme l’a dit Julia Roberts « C’est notre âme qui a besoin de chirurgie ». Même si on a toutes des jours où on ne supporte pas notre apparence, on ne doit pas être trop dures envers nous-mêmes car si nous nous jugeons nous même, pourquoi les autres ne pourraient-ils pas le faire? J’ai trouvé sur Youtube un témoignage déchirant sur le manque de confiance en soi, que voici:

Cette jeune fille dit plusieurs fois au cours de la vidéo « Je me regarde dans le miroir et je pense « Tu ne seras jamais belle, tu peux mettre du maquillage, tu seras laide quand même. » C’est difficile à entendre de la part d’une jeune fille qui ne doit pas avoir plus de 13 ans , mais malheureusement l y a plein de jeunes filles qui sont dans le même cas, ainsi que des femmes et il peut nous arriver, même aux plus confiantes d’entre nous de ne pas nous aimer. Pour remédier à ce sentiment – quelque peu désagréable, n’est-ce pas? – on abuse du maquillage, on fait des efforts surhumains qui peuvent s’avérer efficaces ou bien avoir l’effet inverse: on va se dire « J’ai vraiment besoin de tout ça pour être jolie? »…

 

Mais le maquillage n’est pas toujours quelque chose de néfaste, c’est comme le sucre, l’alcool, la caféine: d’accord mais avec modération. Le maquillage et la beauté est pour certaines (comme moi et Julie et les autres blogueuses;)) une véritable passion, une discipline artistique, un moyen d’expression et à ce moment là c’est quelque chose de beau. Toutes les femmes sont belles au naturel et doivent le savoir (je dis ça mais ne vous en faîtes pas, à moi aussi, il m’arrive de l’oublier). Comme l’a dit Gene Simmons, le chanteur du groupe Kiss, « le maquillage est une extension de la personnalité », donc chacune devrait porter le maquillage qui lui fait plaisir, qui lui ressemble, sans être jugée par les autres, elle-même ou la société à ce propos. C’est aussi le point de vue de la superbe Emma Stone:

emma stone

En cherchant à connaître des femmes, souvent vues comme extravagantes, superficielles, prétentieuses, célèbres, on peut découvrir des femmes fortes, intelligentes, belles, et bourrées de qualités qui comme toutes les autres font se battent pour avoir une pleine confiance en elle, se sentir belles, et inspirer les autres à se sentir belles.

lg wmu womu

C’est en l’honneur de ces femmes, pour l’amour de la classe naturel, du maquillage, de la mode et parce que l’on doit se soutenir et partager nos idées pour être belles et s’inspirer les unes les autres que j’ai eu envie de créer cette nouvelle série d’articles.Une fois par mois environ, je ferai le portrait d’une femme célèbre qui m’inspire en espérant qu’elle vous inspirera aussi et qu’elle nous en apprendra sur nous-même, sur ce qui nous rend belles à l’intérieur, nos différences et nos imperfections, ce qui nous rend spéciales et magnifiques, toutes les unes autant que les autres!

zoe is beautiful

J’ai hâte de commencer et de savoir si cette idée vous plaît!

Plein bisous les plus belles, Maurine♥

3 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Marianne B dit :

    Salut les filles !

    Cet article est très inspirant et c’est vrai que le naturel est la chose la plus importante chez quelqu’un. Le maquillage c’est bien mais certaines personnes jugent dès que le rouge à lèvre est très voyant alors qu’au fond non on reste la même avec ou sans rouge à lèvre!

    Julia Robert est une femme qu’on ne peut qu’admirer par sa beauté et sa carrière!

    Pleins de bisous !
    Marianne

    Aimé par 1 personne

    1. Ptitbout2femmes dit :

      Coucou Marianne! Merci de ce retour ça nous fait très plaisir, je suis contente de voir qu’il y a des admiratrices de Julia Roberts par ici haha
      Bonne semaine, gros bisous
      Maurine❤

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s